vendredi 16 novembre 2018

Centenaire de l'armistice : 1918 - 11 novembre - 2018

Cérémonie du 11 novembre 2018 auprès du monument aux morts

Comme toute la France, notre village a tenu à marquer dignement le centenaire de l'armistice du 11 novembre 1918.
Notre maîtresse nous a expliqué ce qu'a été la "Grande Guerre" qui nous semble si lointaine, et ce qu'elle a représenté pour nos ancêtres.

Plusieurs d'entre nous, bien sûr, se sont rendus à la cérémonie du dimanche 11 novembre à 11 h : dans notre village, il n'y a pas un monument aux morts sur une place, nos anciens avaient voulu qu'il soit édifié à l'intérieur de l'église, contre le mur de la nef latérale de droite.

Après la lecture du message du président de la république, ce sont deux élèves de notre école, Ruben (moyenne section) et Breno (CM2), qui, avec Bastien, qui a quitté notre école en juin dernier et qui est maintenant en 6ème au Cheylard, qui ont porté la gerbe et l'ont déposée au pied du monument sur lequel sont gravés tous les noms des jeunes gens du village qui sont morts au champ d'honneur ou des suites de leurs blessures reçues pendant les combats : d'ailleurs, Madame le Maire a voulu que tous ces noms soient lus en ce jour, pour raviver leur mémoire.

Et puis, bien sûr, selon la tradition, la municipalité a ensuite offert à la population le verre de l'amitié.

mardi 13 novembre 2018

Notre langue ne sert pas qu'à réciter des leçons...

Oui, notre langue ne nous sert pas uniquement à réciter des leçons ou à répondre aux questions lorsqu'on nous interroge, elle est aussi le principal organe du goût.
Avant les vacances de la Toussaint, nous avons marqué la "semaine du goût" (c'était la semaine du 8 au 14 octobre) qui se trouvait aussi dans la période du "Festival de la gastronomie en montagne ardéchoise".
Nous sommes en effet dans un département dont les spécialités sont à juste raison célèbres pour leur originalité et leurs qualités gustatives.

Avec notre maîtresse, pour nous mettre vraiment dans la peau des grands cuisiniers, nous avons confectionné nos toques blanches.
Puis nous avons travaillé à confectionner de la pâte et à préparer châtaignes et potiron, nous avons appris à laver la salade et à réaliser la sauce vinaigrette (et même plusieurs sauces vinaigrette puisque nous avons utilisé des vinaigres différents).
C'est promis, nous vous écrirons nos recettes !

Le mardi 9 octobre, même ceux qui rentrent habituellement à la maison pour le déjeuner ne l'ont pas fait : nous avons déjeuné tous ensemble, à la salle de la "maison casino", et nous y avons dégusté nos préparations.
Séverine Moulin, de l'Office de Tourisme de la Montagne ardéchoise, nous avait rejoint et elle nous a aussi apporté, pour que nous les goûtions, des sirops originaux réalisés à partir des plantes de nos montagnes, et des fromages confectionnés dans une ferme du plateau.

Voici l'article qui  en a fait ensuite le compte-rendu :


Dans "L'Hebdo de l'Ardèche - Terre vivaroise" du 18 octobre 2018

samedi 10 novembre 2018

Les "Veillées Culture & Patrimoine" : une nouvelle initiative pour aider notre école.


Les « Veillées Culture & Patrimoine », sont - comme leur nom l'indique - des soirées  inspirées des veillées d'autrefois dans les hameaux, lorsque plusieurs familles se réunissaient auprès de l'âtre pour y transmettre les chansons, les contes, les souvenirs et l'expérience des anciens... etc.
Initiées à l'automne 2011 à l'initiative du Refuge ND de Compassion, ces veillées voulaient proposer une "offre culturelle de proximité" pendant la saison hivernale et elles avaient lieu dans les premières années au hameau de Condas.
Elles se sont développées et les participants étaient de plus en plus nombreux si bien que pour la saison 2015-2016, quittant Condas, les veillées se tinrent à la salle de l'ancienne cure.
Interrompues pendant les hivers 2016-2017 et 2017-2018, parce que Frère Maximilien-Marie, leur organisateur n'avaient plus le temps de s'en occuper seul, ces veillées vont recommencer.
En effet, de plus en plus de personnes exprimaient leur regret qu'elles n'aient plus lieu et, l'Amicale Art-Création-Loisirs ayant décidé d'aider à leur organisation, elles vont entamer leur saison 2018-2019. 

Ces veillées commenceront le mardi 13 novembre à 20 h 30 et se tiendront à la salle de la cure au village de Saint-Martial. Il y aura une veillée par mois depuis novembre jusqu'à mars, avec des thèmes en rapport avec le patrimoine local, naturel et humain.
La participation aux frais est libre : il y aura une corbeille à la sortie.
Mais, il faut savoir, et c'est en cela que nous pouvons dire qu'il s'agit bien d'une nouvelle initiative pour aider notre école, que cette collecte sera reversée à notre OGEC, toujours avec l'idée que "les petits ruisseaux font les grandes rivières"...




Pour la première veillée, ce mardi 13 novembre à 20 h 30, a été invité Jean-Claude Ribeyre, d'Arcens, qui est un grand défenseur et promoteur du patrimoine local : il viendra parler des Boutières, et permettra à ses auditeurs de faire un survol géographie et historique, et de leur richesses naturelles et humaines, depuis le néolithique jusqu'à la "vallée du bijou", en passant par les fiers châteaux de la période médiévale.
En quelque sorte « Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur nos Boutières sans avoir jamais osé le demander » !

lundi 5 novembre 2018

Lundi 5 novembre, reprise de la classe après les vacances de Toussaint.

Il fait un vrai temps d'automne, avec de la pluie et du vent, qui se sont renforcés tout au long du jour, et donc notre rentrée s'est faite sans aucun regret !

Notre classe est gaie et claire, même quand il fait gris et froid dehors, et après 15 jours de vacances de Toussaint nous n'étions pas mécontents de nous retrouver tous autour de Laëtitia, notre maîtresse, et de Christine, son assistante maternelle.

Notre classe à la fin de l'après-midi de ce lundi de rentrée
Cette journée a été une remise en route. Nous avions des poésies à réciter : "Le dormeur du val", d'Arthur Rimbaud, et "Demain dès l'aube" de Victor Hugo, deux poèmes qui correspondent bien à la période de la Toussaint et du 11 novembre.

Nous vous raconterons aussi comment nous avons étudié (et peint) le système solaire, et aussi de quelle façon, après avoir étudié un peu sa peinture, nous nous sommes exercés à peindre des fleurs à la manière de Vincent van Gogh.

Centenaire de l'armistice : 1918 - 11 novembre - 2018

Cérémonie du 11 novembre 2018 auprès du monument aux morts Comme toute la France, notre village a tenu à marquer dignement le centena...